L’Artiste

Après une formation de base à l’Ecole des Beaux Arts, Jean-Pierre Poisson travaille avec un peintre chinois qui le forme à la calligraphie et à la peinture chinoise. Son attirance pour les pays étrangers le fait voyager durant vingt ans, d’Orient à l’Europe du Nord, d’Afrique aux Amériques. Il s’imbibe des cultures locales et fréquente divers ateliers de peintres.

Jean-Pierre Poisson nous transporte dans des paysages incertains à la frontière de l’abstrait et du figuratif qui permettent des déchiffrements infinis. Il utilise des pinceaux chinois qui lui confèrent un langage plastique très personnel, contraste de transparences et d’épaisseurs, dans une large palette de couleurs.

Jean-Pierre POISSON puise son inspiration dans l’émotion du moment de la même façon qu’il improvise ses morceaux de jazz au piano : improvisation totale, liberté d’expression complète sans esquisse préalable et même recherche de l’harmonie.

Jean-Pierre Poisson a réalisé en 2003 une exposition personnelle exclusive a la Conférence Internationale « Mediterranean Forum » organisée par José María Aznar, Premier Ministre espagnol, à laquelle participaient les Chefs de Gouvernement des pays riverains de la Méditerranée.

Il a été invité à plusieurs reprises, avec le peintre Robert Combas, les couturiers Christian Lacroix, Sonia Rykiel et d’autres personnalités du monde de l’art à peindre une assiette vendue par ARTCURIAL, au profit de l’association Action contre la Faim.

Il a été invité en avril 2016, à l’exposition « Nuits parisiennes » organisée par les Musées des Beaux-arts de Moscou et de Saint Petersbourg.

Il effectue régulièrement des ventes aux enchères à l’Hôtel Drouot, à Paris. Il a été invité par Tajan en 2013 et Cornette de Saint Cyr en 2014 et 2015, lors de ventes prestigieuses (Vlaminck, Basquiat, Dali, Botero, Buffet, Warhol…) où ses tableaux sont achetés par des collectionneurs.

Ses tableaux sont présents dans un certain nombre de  films ; le dernier, « Le grand partage » avec Didier Bourdon et Karin Viard, est sorti fin décembre 2015.

Le magazine de la gestion de patrimoine « Gestion de Fortune » de mai 2006 et mars 2010 lui a consacré un article de deux pages dans sa rubrique Conseils.